> Accueil / Pathologies / Histiocytose et Tabac

Histiocytose et Tabac


L’histiocytose Langerhansienne (HL) pulmonaire est une maladie pulmonaire diffuse kystique, rare, de cause indéterminée. Elle touche quasi exclusivement les adultes jeunes des deux sexes, fumeurs dans plus de 90% des cas, le pic de survenue se situant entre 20 et 40 ans.

Ces données supposent très clairement un rôle du tabac dans la survenue de la maladie. Les mécanismes par lesquels le tabac est impliqué dans l’HL pulmonaire n’est pas complètement élucidé. A côté des modifications de l’épithélium respiratoire induites par le tabac, celui-ci est à l’origine aussi du recrutement dans le poumon des cellules impliquées dans la formation des lésions pulmonaires de l’HL.

Il en découle que l’arrêt du tabac demeure au cœur de la prise en charge thérapeutique des patients atteints d’HL pulmonaire. Nous avons montré que l’arrêt du tabac pendant 6 mois ou plus était associé à une diminution statistiquement significative du risque d’altération future de la fonction respiratoire.

Cependant, arrêter le tabac est loin d’être aisé.

La dépendance au tabac

La dépendance tabagique est un comportement complexe, qui implique à la fois des facteurs pharmacologiques, psychologiques, comportementaux et sociaux.

La nicotine est responsable de la dépendance au tabac. En effet, celle-ci est particulièrement addictive, lorsqu'elle est fumée, car elle atteint très rapidement le cerveau. Elle se fixe sur les récepteurs cholinergiques nicotiniques et stimule les systèmes de récompense, notamment dopaminergique, en modulant la libération de nombreux neurotransmetteurs.

Cependant, contrairement à une idée courante, la nicotine n'est pas cancérigène, et la plupart des effets nocifs du tabagisme sur les systèmes respiratoire ou cardiovasculaire sont liés au monoxyde de carbone (CO) et aux gaz irritants et oxydants.

Ainsi, beaucoup de moyens thérapeutiques, notamment les traitements de substitution à base de nicotine, aident grandement à l’arrêt du tabac quand ils sont couplés à une prise en charge spécialisée.

Comment vous aider ?

C’est pour cela que nous vous proposons de pouvoir entamer un sevrage tabagique, au centre de référence, via des consultations spécialisées avec un addictologue.

Chaque programme de sevrage est unique et centré sur les besoins de chacun, suivant l’environnement de la personne et ses objectifs fixés, ses habitudes de vie et ses convictions.

L’orientation vers d’autres structures de soin plus proches de votre domicile avec un suivi à distance sont également possibles, ainsi que vous conseiller d’autres méthodes, complémentaires et efficaces dans le sevrage tabagique, comme l’hypnose, l’acupuncture, la relaxation…

A bientôt !

AGENDA

06-07-2020
La prochaine RCP aura lieu le lundi 6 juillet 2020 de 12h à 14h

Voir tout l'agenda